Carpe jugulum de Terry Pratchett


Quatrième de couverture 

Jour de fête au pays de Lancre : Vérence (ex-membre de la Guilde des Fous) et Magrat (ex-sorcière), le couple royal, vont baptiser leur petite fille. Vérence a invité bon nombre de familles nobles du coin mais il a commis une erreur de taille en conviant les Margopyr, vieille famille de vampyres du royaume voisin. Lassés de leur vieux château, ces vampyres amateurs de vin rouge ont bien l'intention de s'installer à demeure à Lancre. Les sorcières Mémé, Nounou et Agnès sont décidées à leur faire la peau. Mais comment combattre des vampyres qui mangent des petits fours à l'ail et se baignent dans l'eau bénite ?


L'avis du spectre


Lorsque l'on invite des vampires, ils peuvent vite devenir envahissant et avoir de grande difficulté pour les délogés.
Chose étrange, quand ils se déplacent une foule de créatures à tendance à les suivre.
Lancre devient une contrée brumeuse et de mystère où le danger rode.
Jamais nos sorcières n'ont eu à faire face à danger si grand, à deux doigts de l'échec et souvent de la mort.
Et qui dit vampire dit Religion, nous découvrirons un prêtre qui évoluera au fil de l'histoire. Après tout dans un royaume où les sorcières font la loi, arrivera-t-il à se faire accepté ?

L'auteur, comme pour les elfes, nous montre les vampires sont un angles. Mais sont-ils réellement plus amicaux que les bon vieux vampires d’antan, à l'ancienne, qui se faufile dans la chambre de jeune vierge ?
J'aime cette esprit de remettre en question les choses semblant acquise.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte