Les larmes rouges Tome 2 : Déliquescence de Georgia Caldera




« Les réminiscences n'étaient que
le commencement… »
  
Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cordelia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n'est pas ce qui la pousse à rester auprès d'Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l'ombre du passé plane sur leur relation...
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornelia a été temoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions ...
J'ai relu le premier tome de cette série Réminiscences  avant de commencer cet ouvrage. J'ai bien fait car le monde de Georgia Caldera est très riche.

Je suis un peu déçue par ce tome, je l'avoue. Je trouve que tout s’accélère un peu trop vite pour Cornélia.
Elle agit toujours comme une adolescente pour certaines de ses actions et certains de ses choix ce qui va la mettre dans l'embarras vis à vis de ses semblables. De plus, ses pouvoirs se développent trop vite entraînant une modification trop évidente.
On en apprend plus sur Henri, le prince des vampires, par l'intermédiaire des pouvoirs de Cornélia nous découvrant son passé.
On a quand même une intrigue supplémentaire, un peu courte malheureusement, concernant le treizième vampire qu'Avoriel a crée.

Dans ce tome, on se rapproche des vampires d'Anne Rice par certains cotés tout en gardant les particularités que Georgia Caldera a crée pour eux.
Toujours ce mauvais point, des chapitres trop long ne permettant pas de faire des pauses au moment où on le souhaite, nous obligeant souvent de nous interrompre
sur des scènes importantes si l'on a peu de temps pour lire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte