La huitième fille de Terry Pratchett


Quatrième de couverture 


Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise la transmission de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-Monde. La succession s'y effectue de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi opère le mage. Puis il meurt. Or, il apparaît que le huitième fils est cette fois ... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n'a vu pareille incongruité. Trop tard, la transmission s'est accomplie au profit de la petite Eskarina ...


L'avis du spectre


Comme toute bonne histoire, celle-ci commence sur un quiproquo, la transmission des pouvoirs d'un mage à … un fille. Une première. Une sorcière va tenté de de la prendre comme disciple, mais la petite est définitivement ''une'' mage. Il existe une seule place pour apprendre à être un mage: l'Université de l'Invisible.
On verra la petite Eskarina grandir, apprendre et tracer sa route pour trouver sa place dans le monde.
Nous découvrirons les sorcières et leurs manières de pratiquer la magie en comparaison des mages. L'auteur essaie ici d'apporter quelques réponses sur la Magie.
Et que serai une histoire sans amour, notre petite tombera amoureuse et jouera les preux chevaliers...heu...mages.

Ce livre nous pousse un peu plus loin dans la découverte du disque-monde. Sans grande prétention, il nous introduit de nouveaux éléments.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte