Rouille de Floriane Soulas


Quatrième de couverture 

Paris, 1897.

De nouveaux matériaux découverts sur la Lune ont permis des avancées scientifiques extraordinaires. Mais tout le monde n'en profite pas ! En dehors du Dôme qui protège le centre urbain riche et sophistiqué, le petit peuple survit tant bien que mal. C'est dans une maison close sur l'un de ces faubourgs malfamés qu'à échoué Violante, prostituée sans mémoire. Alors qu'elle se démène pour trouver son identité dans un monde dominé par les hommes et les puissants, sa meilleure amie disparaît dans d'atroces circonstances. Contre la raison, la jeune femme décide de prendre part aux investigations...

Mon avis
 

C'est la première fois que je lis cette auteur et je ne suis pas déçue. J'ai acheté ce livre aux Imaginales d'Épinal sur la recommandation d'Estelle Faye sur Facebook.

J'ai passé un excellent moment à lire cet ouvrage steampunk dont la couverture m'a séduite. Ce dessin de jeune femme à moitié humaine et à moitié machine avec un bout du sacré cœur en fond est très épuré et c'est qui la rend magnifique.

Un Paris steampunk des années 1900, très sombre où les riches et les pauvres sont séparés mais se côtoient dans des lieux de perdition comme les maisons closes.
C'est dans l'une des ses maisons closes que l'on découvre notre héroïne Violante (je n'aime pas ce prénom), Duchesse pour ses clients. Elle a perdu sa mémoire et ne sait plus comment elle est arrivée ici. Sa meilleure amie Satine (nom peut-être inspiré du film Moulin Rouge de Baz Luhrmann) meurt dans une sombre histoire, liée à plusieurs disparitions. Elle va mener l'enquête avec son proxénète Léon, tout en cherchant à savoir qui elle est, et retrouver ses souvenirs. C'est une jeune femme très sensible et déterminée. On s'attache vite à elle.
Les personnages secondaires ont aussi leur importance que ce soit Léon, Jules ou Armand de Vaulnay.

L'univers de Floriane Soulas est très noir. Certains personnages en sont même très flippant et on aimerait pas les connaître. Même certains décors nous donne des frissons.
Malheureusement, certains éléments et certains enchaînements se devinent souvent et un peu trop rapidement. Parfois, quelques chapitres sont juste là pour meubler pour rallonger le roman.

Une excellente découverte dans cet univers steampunk, amoureux du genre allez-vous l'acheter et lisser-le. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte