Le voleur de voix Tome 1 : Le castrat et les rois fous de Jean-Nicholas Vachon


 Quatrième de couverture 

Si on devait me damner et faire de moi un immortel, sachez que même la pire des malédictions ne pourrait entacher l'amour que je vous porte. L'avenir m'apparaît bien obscur, mais, quoi qu'il advienne, je demeurai votre frère aimant et votre souvenir réussira à éclairer mes jours.

Ces lots sont peut-être les derniers qu'écrit ma main que jadis vous teniez dans la vôtre. Adieu, mon jumeau.


Depuis qu’il a volé le diamant bleu enchâssé dans le visage d’une idole, au cœur de la jungle indienne, Maximilien est possédé par un démon buveur de sang. L’entité règne sans partage sur le corps et l’âme du jeune homme et l’oblige à assouvir tous ses désirs. Rien ne peut rendre Maximilien à son humanité perdue, sinon la magie qu’exerce sur lui la voix humaine.

Les mémoires de Carlo Broschi, dit Farinelli, sont jalonnés des triomphes d’une carrière exceptionnelle. La voix angélique du plus grand castrat de l’histoire lui a valu le respect des têtes couronnées, l’admiration des grands compositeurs et l’adulation des foules. Mais la plus étincelante lumière donne souvent naissance à l’ombre la plus menaçante.

Tandis qu’un orage s’abat sur la ville, un homme à l’allure repoussante s’introduit dans l’appartement de Nathaniel. Au nom d’une ancienne promesse familiale, l’intrus réclame de l’aide ; il faut empêcher le voleur de voix de frapper une nouvelle fois…
  
Mon avis

Voici un roman fantastique et historique de toute beauté. Il nous raconte trois destinées : celle du vampire Maximilien sous forme de journal essentiellement, de Carlo Broschi dit "Farinelli" sous forme de journal mais aussi ces moments vécus dans ce siècle où se mèle celle de Nathaniel Champagne qui est le récit principal.

Il n'y a aucun stéréotype sur les vampires dans cet ouvrage. Ils sont "allergique" à l'or et non à l'argent. Et il y a une classification intéressante des démons et anges. Le fait que les vampires soit possédés par des démons indiens, les asura, laisse une possibilité au fait qu'il y a encore une part d'une humanité en eux.

Carlo Broschi est un vampire avec un bon fond qui refuse de tuer les humains. Maximilien, le voleur de voix, est un monstre car il est habité par deux entités très puissantes.
Nathaniel, un pauvre humain se retrouvant à aider un vampire pour lutter contre un autre vampire à cause d'une promesse familiale. Il est plutôt faible et a peur de beaucoup de choses. 

Les connaissances de l'auteur en matière de musique classique sont précises de même pour ce qui est des données historiques ce qui rend ce roman passionnant et instructif. on se sent parfaitement intégré aux différentes époques surtout au niveau de la politique.

Jean-Nicolas Vachon rend ses personnages entiers avec des sentiments à fleur de peau. Son écriture est fluide et chaque chapitre rythmé par un personnage différent nous fait passer d'une époque à une autre sans grande difficulté. Un super roman historico-fantastique que je conseille à tous ceux qui aime les vampires.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte