Sourcellerie de Terry Pratchett


Quatrième de couverture 

La magie, c'est de la bouillie pour les chats. Voici la sourcellerie, la puissance thaumaturgique de l'Aube des Temps ! Elle pénètre le Disque-Monde par l'entremise du huitième fils d'un mage (défroqué, oui !).
Disons-le tout net : casse-cou.
Faudra-t-il compter sur Rincevent pour sauver les meubles ? Il a plus d'un tour dans son sac percé. Il a aussi une équipe de choc, avec le pusillanime Bagage - tellement humain ! - et le subtil bibliothécaire de l'université des mages - tellement simiesque !
Avec Nijel le Destructeur, jeune héros par correspondance, et Conina, la fille du plus célèbre Barbare, par qui tombent les cœurs et les coups. Et, en prime, un séjour inoubliable dans la cité d'Al Khali, sous la houlette du Sériph Créosote. 

L'avis du spectre


Un sourcelier est né et va créé de grand bouleversement au sein de l'Université de l'Invisible.
Rincevent ayant un flair infaillible pour les ennuis, fuira pour le meilleur et pour le pire avant sa venu.
Il se retrouvera une fois de plus à parcourir la moitié du disque monde pour sauver sa vie et au passage l'existence du disque en compagnie de la fille de Cohen le Barbare.

Rincevent un peu un antihéros, fuyant toujours les ennuis, ceux-ci semblent lui courir après, l'attendre au tournant et lui coller à la peau. Personnellement, je le trouve attachant.
Les dialogues avec la Mort sont toujours un régale.

L'auteur cherche à tourner la magie des mages en dérision dans ce volume en comparaison du sourcelier. Encore un bon volume de la série « Rincevent ».

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte