Les talons hauts rapprochent les filles du ciel d'Olivier Gay



Un sérial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au cœur d'une enquête de plus en plus dangereuse, avec l'aide de ses conquêtes d'un soir et de ses amis toxicomanes.
Grande gueule maladroite, incompétent notoire, séducteur au grand cœur, il semble bien mal armé pour affronter les bas-fonds parisiens. Mais tant qu'il y aura de l'alcool, la fête sera plus folle.


Le livre s'ouvre sur un prologue. C'est une jeune femme qui raconte comment elle a été charmée par un vieux dandy et la chute nous fait comprendre qu'elle aurait mieux fait de ne pas craquer.

Nous rencontrons notre héros dans le premier chapitre, enfin plutôt un anti-héros, je dirai. Fitz est un mec qui n'a jamais rien réussi. Il est un dealer dans la haute société de la nuit et ne cherche pas à faire des bénéfices excessifs, juste de quoi profiter de sa vie.
Il est un être sensible au-delà des apparences dont sa belle gueule et ses yeux bleus. Il est attachant et par moment, il me fait penser à Olivier Gay, l'auteur.

L'intrigue est bien menée. Jusqu'au bout, on se demande qui est le meurtrier comme dans les romans d'Agatha Christie. Ce point en fait un excellent roman policier. De plus, les personnalités des protagonistes sont bien travaillées ainsi que leurs sentiments. Difficile de croire que ce livre est un premier roman. Si vous aimez les policiers, ce livre est incontournable.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte