Le chant d'Ekhirit d'Olivier May



Quatrième de couverture 

24 juillet 2017 : Jon Zorn et sa petite soeur crapahutent dans l’île paradisiaque de Rhodes. Alors que le grand frère chargé de veiller sur elle s’éloigne quelques minutes, Maya disparaît.

Sept ans plus tard, la famille Zorn tente toujours de se relever du drame qui l’a brisée cet été-là. Dans un monastère bouriate, au bord du lac Baïkal, le mystérieux chant d’Ekhirit est en mesure d’apaiser les parents Zorn, mais ne peut rien pour Jon qui, rongé par la culpabilité, ne souhaite qu’une chose : retrouver sa soeur quoi qu’il en coûte.




Le récit s'ouvre sur la disparition de Maya et se poursuit 7 ans plus tard lorsque les parents de Maya tentent de se reconstruire et que son frère Jon, n'a qu'une obsession retrouver sa petite sœur.  Par la suite Jon va mener une enquête afin de retrouver sa sœur et se venger de ceux qui sont la cause de cette enlèvement. Mais il va faire une découverte tragique.

Le récit est très bien écrit, les descriptions bien poussées m'ont permis de voyages avec les personnages et de m'immerger dans l’enquête de Jon. 

Par ce texte l'auteur d"nonce la pédopornographie mais pose aussi la question de savoir si en cherchant les monstres, Jon ne va pas en devenir un également.

En conclusion une bonne nouvelle qui se laisse dévorer mais qui nous fait aussi nous interroger sur les actes que nous serions prêt à accomplir pour  sauver les gens que l'on aimes.  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte