Les poubelles pleurent aussi et les poubelles pleurent toujours de Guillaume Suzanne - Le guide de la poubelle galactique de Guillaume Suzanne et Zariel

   





Quatrième de couverture "Les poubelles pleurent aussi"


La Terre, France.

Le Contact tant espéré a finalement eu lieu. Les Nods ont débarqué il y a six ans, apportant avec eux la dernière génération de poubelles organiques dans un but on ne peut plus noble : aider les Terriens, qui semblent avoir tant de mal à garder leur planète propre. Semant le progrès et la pagaille dans leur sillage, voilà qu’ils ont éradiqué le tabac sans demander leur avis aux fumeurs.
Les Nods se prétendent omnipotents, mais… jusqu’où  ?

Et tandis que le président de la République apprend ses discours sur des fiches cartonnées et qu’Arnold Sextan se fait verbaliser pour stationnement de maison non autorisé, les montres se mettent à perdre l’heure, les GPS à perdre le Nord et les gens à perdre la tête.

Si vous avez perdu toute autorité sur vos poubelles

Si vous êtes prêts à signer la pétition pour la sauvegarde de l’Humanité
 
Si vous voulez retrouver le SD

Si les Hommes trouvent vaguement grâce à vos yeux

Si vous aimeriez remonter le temps comme les chronautes



Le Guide qui renferme ma vie, ton univers et les restes.


Le premier livre s'ouvre sur une pervenche prête à verbaliser une maison (oui, oui) pour mauvais stationnement. Et la conclusion du deuxième livre rappel cette ouverture.

Le centre de ces livres des poubelles, dotées de capacités de réflexion et qui vont évoluer tout au long de notre histoire. Mais ont rencontre aussi deux héros humains totalement différents mais pas très drôle tous les deux à leurs manières.

Lors de la première histoire l'auteur divise son récit entre les aventures des humains et celles des extraterrestres. Et pour la seconde histoire, l'auteur nous balade entre le présentent et le passé de nos héros, cela permet de mieux situer l'action présente.

Les trois livres sont remplis d'humour, de référence à d'autres histoires de SF... Le vocabulaire utilisé est très diversifié, soutenue puis familier et cela donne du rythme à notre récit et nous tire souvent des larmes de rire. Mais il y a aussi tout un vocabulaire inventé qui lui est très drôle.

L'univers crée par l'auteur est très diversifié, plusieurs mondes, plusieurs races … Il est très bien décrit (parfois même un poil trop à mon goût).

Le troisième livre est un guide qui revient sur toutes les races rencontrées et cela donne lieu à d'énormes éclats de rires. Seul hic : j'avais pas toujours pensé la même chose.

En conclusion : Une histoire à dévorer, pleine d'humour et qui est un brin moralisatrice.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte