Le chant des sorcières Tome 1 de Mireille Calmel



En 1483, dans le Vercors, la jeune Algonde, fille de l'intendante du château de Sassenage, échappe miraculeusement à la mort après être tombée dans un torrent. Sous le choc, elle confie avoir été sauvée par la fée à queue de serpent, Mélusine… Désormais, pour la fière Algonde, rien ne sera plus comme avant. Afin d'échapper à une redoutable prophétie, elle doit percer les secrets du château : quel mystère entoure la mort de la baronne ? Pourquoi la plus haute chambre du donjon est-elle condamnée ? Et surtout, d'où lui vient cette ressemblance troublante avec la fée ? La jeune fille s'apprête à combattre des puissances aussi mystérieuses que maléfiques…


Algonde est servante au château de Sassenage. Elle va se retrouver au cœur de la légende de Mélusine car celle-ci la sauver de la mort. Matthieu, le fils du panetier est amoureux d'elle. Après avoir été la cause d'un duel aux abords de son couvent, la fille du baron de Sassenage : Philippine est renvoyé chez elle.

Le personnage d'Algonde est complexe car partagé entre son amour pour Mathieu et le fait qu'elle va devoir servir Mélusine. D'un coté, il se déroule l'action dans le château de Sassenage et de l'autre, celle chez les hospitaliers retenant prisonnier le prince Djem.

Ce roman mêle très bien l'histoire avec la légende de la fée Mélusine. La famille de Sassenage a existé en Savoie. Mireille Calmel s'est surpassé dans ce roman, où elle nous entraine sans mal dans cette féerie de l'histoire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte