Les Lames du Cardinal - La Trilogie de Pierre Pevel



Paris 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris l'apparence humaine et créé une puissante société secrète la Griffe Noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d'Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d'une compagnie d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dragons et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal !


Ce livre réunit trois livres en un comme toutes les intégrales. Je donnerai donc un avis sur chacun des volumes de l'histoire.


Le cardinal Richelieu reçoit le capitaine La Fargue et lui annonce qu'il réforme les Lames du Cardinal après plusieurs années d'absence. Richelieu lui confit sa mission et l'oblige à reprendre du service en menaçant la vie de la fille du capitaine.
Le début de ce volume nous présente les Lames dans leur vie actuelle avant qu'il reçoive leur lettre les rappelant au service du cardinal. Une fois, les Lames réunies dans leur hôtel de Paris, La Fargue leur explique le contenu de  leur mission : retrouver le chevalier espagnol nommé Irebàn afin de maintenir la paix entre l'Espagne et la France.

Leprat est un mousquetaire qui doit apporter un courrier important à Paris. À la suite de sa mission, il est remercié par un congé à durée indéterminée. Il rejoint donc les Lames dont il avait fait parti. Il est atteint d'une maladie incurable : la rance, transmise par les dragons. Il obéit toujours à ses différents maîtres dont le capitaine La Fargue.
Le capitaine La Fargue dirige de nouveau les Lames même s'il n'en est pas ravi. Richelieu l'a manipulé pour qu'il reprenne du service en menaçant de s'en prendre à sa fille. Le capitaine a beau être indiscipliné, il accomplit toujours ces missions.
Almèdes est un ancien maître d'armes espagnol. Il suit le capitaine La Fargue dans tous ses missions. Il est très fidèle aux lames.
Marciac est un joueur invétéré et qui est un séducteur de femmes mais il n'en aime qu'une : Gabrielle qui tient un bordel dans la rue des grenouilles. Il reprends sans hésiter du service dans les Lames.
Ballardieu est un vieux soldat qui veille depuis sur Agnès de Vaudreuil, tous les deux rejoignent sans hésiter les Lames. Lui est un pro des bombes et elle une bretteuse avec beaucoup de talents.
Enfin, Saint-Lucq est un sang mêlé : moitié humain, moitié dragon. Il a toujours servi le cardinal même en dehors des Lames. Sa moitié dragon lui permet une rapidité sans égal dans les combats à l'épée.
Les Lames sont presque au complet à part deux : Louveciennes a trahi les Lames lors de la bataille pour la ville de la Rochelle, devenu le conte de Ponteverda et Bretteville est mort à la suite de cette trahison.
Les Lames vont tout faire pour préserver le royaume de France des dragons.


Quelque part aux conflits de l'Alsace et de la Lorraine, un manoir se fait prendre d'assaut par le chevalier François Reynault d'Ombreuse, un garde noir et Sœur Béatrice, une "Louve" faisant partie des sœurs de Saint-Georges dites les "Châtelaines". Ils sont là pour tuer un dragon avant qu'il reprenne sa forme ancestrale. Il s'appelle l'Alchimiste et il fait parti de la loge des arcanes.

Les Lames du cardinal sont chargées d'interroger l'Italienne, une espionne poursuivie par beaucoup de royautés. Elle les informe qu'un complot se trame contre le trône de France. Les Lames vont tous faire pour déjouer ce complot. Ils vont s'infiltrer dans le camp adverse dans lequel on trouve la duchesse de Chevreuse.
Les Lames du cardinal ont gagné un membre Laincourt, ancien membre de la garde du cardinal. Il a eu la malchance de jouer les agents doubles pour celui-ci mais ça c'est retourné contre lui. Ses talents d'espion vont apporter une compétence supplémentaire aux Lames.


Agnès rends visite secrètement à Sœur Béatrice au Mont Saint-Michel, forteresse des sœurs de Saint-Georges. Là, elle se fait capturer par les sœurs, pendant ce temps, Ballardieu a fait une chute mortelle.
À Paris, le capitaine La Fargue s’apprête à interroger l'Alchimiste mais un dragon surgit ...

Les Lames sont de moins en moins. Leprat reprends du service chez les mousquetaires car il ne supporte plus certaines entorses à l'intégrité que les Lames commettent. Almadès décède en défendant son capitaine brulé par un dragon.
Agnès est balloté par les choix qu'elle a fait. Son destin était de devenir une "Louve" chez les sœurs de Saint-Georges quand elle a intégré les Lames. Le destin la rattrape et elle fera son choix quand plus rien ne la rattachera à sa vie.
La vaillance des Lames n'est plus à prouver afin de s'opposer aux dragons pour préserver le royaume de France. La capitaine La Fargue collabore aussi avec les Gardiens : des dragons qui veillent à garder une entente entre les humains et les dragons. Ceux-ci ont autorisé la création de l'ordre des sœurs de Saint-Georges. 

Pierre Pevel mêle ici avec brio l'histoire de France et la fantasy. Les références historiques sont précises et citées avec habileté. Les dragons s'intègre avec perfection à ce siècle de cape et d'épées. Ce livre se lit avec plaisir et nous entraîne sans difficulté dans son univers. Les pages s’enchainent avec aisance et on ne voit pas le temps passé.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte