Les déliquescences d'Adoré Floupette (poèmes décadents) de Gabriel Vicaire et Henri Beauclair




"Joufflu, comme un chérubin et rose comme une pomme d'api, avec un nez en pied de marmite, de gros yeux ronds à fleur de tête et un ventre rondelet qui déjà s'annonçait comme devant bedonner un jour, il avait l'air d'une lune en son plein, joviale, et tout à fait bonne."

Voilà comment Marius Tapora décrit son ami Adoré Floupette, dont il préface le recueil de poèmes, Les déliquescences (1885).
Pour un prétendu poète décadent, névropathe, et volontiers sataniste, son physique sent un peu trop la confiture de groseille.
Or Adoré Floupette n'existe pas plus que Marius Tapora. La supercherie fut orchestrée par deux poètes, réels cette fois, Vicaire (1848-1900) et Beauclair (1860-1919).
Les poèmes recueillis parodient jusqu'au ridicule, jusqu'au comique abouti, la langue, la prosodie, et tous les procédés du poète de fin de siècle.
la satire fit grand bruit à l'époque. Certains critiques furent piégés et crurent à l'émergence d'un nouveau poète chez les symbolistes : Adoré Floupette.
On comprend pourquoi ce petit ouvrage délicieux, à l'humour bien trempé, est devenu culte.



Ce petit livre de 101 pages est une jolie farce du 19eme siècle. Il est constitué de deux préfaces, des poèmes et d'un lexique.

La première préface reprend la quatrième de couverture en plus complet. Cette introduction nous retrace les conditions de l'époque.
La deuxième préface est celle d'origine par Marius Tapora. Elle est plus longues que l'ouvrage qui est composé de 17 poèmes et qui retrace avec brio la vie d'Adoré Floupette. Elle donne aussi une idée de la vie de cette époque.
Les poèmes sont pleins d"humour et parodie avec brio Verlaine et les grands noms de l'époque.

C'est un ouvrage très drôle avec un joli pied de nez au poète de l'époque. On passe un excellent moment avec cet ouvrage. Un livre pour les amoureux de poésie.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte