Rock, Inch, Hair (Les chaises musicales) de Jean-Christophe Kieffer



Après La vie, ma muse, un premier recueil de nouvelles publié en 2009, voici Rock, Inch, Hair, une nouvelle balade à travers l’univers imaginaire et musical de l’auteur. Pour quelques-unes de ses histoires, il part d’une photographie ou d’un fait authentique. Il donne alors sa propre vision de l’évènement (allant parfois jusqu’à le réécrire), en se plaçant alternativement en amont et en aval de l’instant T, tout en ajoutant au récit des personnages fictifs et bien évidemment de la musique.
Pour les autres, l’auteur prend comme point de départ une chanson, un lieu ou simplement une petite partie d’un lointain souvenir et met en scène une galerie de héros plus ou moins sympathiques, en même temps qu’il invite le lecteur à la (re)découverte de titres de chansons, célèbres ou moins connues. Chaque chanson possède une histoire, chaque histoire pourrait être une chanson…


Je remercie Jean-Christophe Kieffer de m'avoir envoyer son recueil de nouvelles.

Voici un recueil avec pour ligne directrice, la musique. Le petit bonus, si on la voit au début est la bande-son à écouter pendant ou après la lecture de chaque nouvelle. On reste ainsi un certain temps dans l'univers musical de l'auteur. Je me suis servie de cette bande-son pour écrire ma chronique.

La première nouvelle qui m'a le plus touché est la première du recueil Conte à rebours. La musique associée est J'envoie valser de Zazie. On assiste à la déchéance d'un couple qui meurt par étapes. L'écriture de l'auteur nous raconte cette histoire sur le rythme d'une valse à trois temps.

En troisième position As et décès raconte la vie d'un joueur de poker qui devint chanteur dans un groupe de rock. Comme dans la chanson tout se passe à toute vitesse. Il est rock jusqu'au bout de la nouvelle.

Suivi tout de suite d'une nouvelle de la vie d'un fou de rock et de moto. Il se prend pour un chanteur le temps d'une partie de jeu d'arcade. C'est Le dernier moto-raid pour Lenny. À écouter avec la musique.

Une photo, deux familles est la naissance d'une histoire d'amour autour de la chute du mur de Berlin (évènement ayant eu lieu en 1989). La chanson des Pink Floyd A great day for freedom est une jolie balade dédiée elle aussi à cet événement : un hymne à la liberté.

En neuvième position arrive la deuxième nouvelle qui m'a le plus touché. Un jeune homme écrit un hommage d'amour à une jeune fille qui ne le saura jamais. La chanson de la bande-son Elle écrit de El-Club raconte une jeune fille écrivant une lettre qu'elle n’envoie pas, comme le héros de la nouvelle. Ce qui m'a marqué est l'hommage fait à une chanson de Goldman qui me tient à cœur Confidentiel dont un couplet est cité à la fin de cette nouvelle.

Pour finir, la dixième nouvelle de ce recueil est Arno et Florence, un bel hommage à une maman et à son fils. La chanson Demandes-moi de Marc Lavoine illustre bien cette nouvelle.

Un très bon recueil pour ceux qui aiment la musique. Un belle découverte.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte