Proverbes I (Anthologie des Editions Griffe d'Encre)



Bien avant que l'humanité ne se regroupe virtuellement en un grand village planétaire, les petits villages disposaient d'un moyen sûr pour transmettre le savoir et repousser les noirs corbeaux de l'inconnu : le proverbe.

Sibyllin ou sentencieux, réconfortant ou cinglant, il a réponse à tout, même lorsqu'on l'interroge sur lui-même : ainsi pour les Marocains « Le proverbe est la lampe des mots » tandis qu'en Chine on affirme que « Lorsqu'on a appris le livre des proverbes, on n'a plus d'efforts à faire pour parler ».

Qu'ils les corroborent ou témoignent de leurs limites, six auteurs ont mis en scène six de ces proverbes. Car s'il y a bien une manière d'éprouver leur réalité, c'est en les confrontant à la fiction.


Cette anthologie est composé de six nouvelles. Chacune met en scène un proverbe différent.

La première nouvelle met en scène le proverbe La vengeance est un plat qui se mange froid. Il met en scène la vengeance d'un enfant contre sa belle-mère avec beaucoup d'humour et plein de proverbes judicieusement placés.

Dans Pour vivre heureux, vivons cachés, il est mis en scène un scénario connu qui est que tout le monde soit surveillé par des caméras. Mais elle est présenté avec une petite touche d'originalité.

En troisième position, une jeune fille s'échappe dans ses rêves et finalement échange sa place avec un jeune homme. C'est Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

Enfin Là où frappe le professeur, une rose fleurit raconte l'histoire d'une mère ne comprenant pas sa fille et la frappant à la moindre faute.

Une anthologie différente de ce que l'on rencontre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte