La chasse aux magiciens de Katherine Kurtz



Un guérisseur, Warin de Grey, se croit envoyé par Dieu pour exterminer les Derynis et ceux qui les soutiennent. Seigneur d'une troupe de gueux, héros du petit peuple des villages, il finit par ébranler le pouvoir du jeune duc Alaric Morgan.
Or Alaric est le champion du roi Kelson, qui vient de monter sur le trône de ses pères, et dont les ennemis n'ont pas désarmé. L'évêque Loris, obsédé par la haine qu'il voue aux magiciens, veut entraîner toute l'Église du royaume dans une chasse meurtrière. Pour lui, la rébellion de Warin est une occasion inespérée.
La magie est la meilleure et le pire des choses : une vieille sorcière à moitié folle va jeter un sort monstrueux contre deux jeunes fiancés. L'évêque n'a pas tous les torts. Mais pourquoi diable ce saint homme est-il si avide de massacres ? L'amour, la rage, la mort forment le piège fatal où se débattent les Derynis traqués.


Loris et Corrigan, deux évêques de Gwynedd, veulent jeter l'Interdit sur le duché de Corwyn car le duc Alaric Morgan est un Deryni et suspendre Duncun McLain, confesseur du roi. Le père Hugh, le secrétaire de Corwyn va en avertir immédiatement le roi Kelson. Il le trouve en train de diner avec son oncle Nigel et Duncan. Après l'avertissement, Duncan part prévenir immédiatement Alaric. Jehana quitte la cour ayant du mal à accepter son origine derynie.

Ce tome est centré sur Alaric Morgan et Duncan McLain ainsi que leurs familles. La destinée du duché de Corwyn va être agiter car un certain Warin de Grey, guérisseur, mène avec des gueux un massacre aux Derynis.
Alaric est cerné de tous les cotés et malgré tout, il continue d'agir pour le bien du royaume. Tout le monde veut sa fin mais il reste calme et affronte son destin sans sourciller.
Duncan ne vit pas trop mal la sanction qu'il le frappe jusqu'aux jours, où il va dévoiler ses origines derynies. Il va devoir faire un choix : être Deryni et donc maudit ou rester prêtre et subir les foudres des évêques.
Kelson est peu présent mais il assume dans ses apparitions son rôle de roi à la perfection. Il fera des choix pas facile mais restera fidèle à ses amis.


Katherine Kurtz fait vivres ces personnages avec des émotions familières qui sont écrites avec simplicité. Elle démontre aussi dans ce tome que la magie derynie n'est pas sans risques.


Une petite précision, on ne peut plus acheter ce livre car il est épuisé. Il a été réédite dans une trilogie nommé "La trilogie des magiciens".



Tout commence lors d'une partie de chasse, quand Brion Haldane, le roi de Gwynedd, meurt d'une crise cardiaque, provoquée par une puissante magicienne Derynie. Kelson, encore adolescent, succède à son père. Alaric Morgan, l'un des rares Derynis de Gwynedd qui ose afficher ses origines et ses pouvoirs, sait comment transmettre à Kelson les pouvoirs magiques inhérents à la charge royale dans la dynastie des Haldane. Kelson en aura grand besoin : révoltes localisées, complots de certains nobles, emprise croissante de la hiérarchie religieuse ... Mais au Conseil de Régence, Jehana, la veuve de Brion veut faire condamner Morgan comme traître et hérétique, afin que son fils ne perde pas son âme en étant corrompu par la magie derynie ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte