Le réveil des magiciens de Katherine Kurtz



Dans l’excitation d'une chasse à courre, le roi Brion d'Haldane sent une main invisible lui broyer le cœur. En apparence, il a eu un malaise mortel. Mais quelqu'un, dans l'ombre, travaille à l'extinction de sa lignée, à la subversion de son royaume, à l'asservissement de son peuple.
Kelson , le jeune fils du roi, se retrouve seul pour recueillir son héritage. Les assassins ont le champ libre : les couloirs secrets d'une citadelle de pierre aux cryptes enchâssés dans les sous-sols d'une cathédrale, ils vont tuer des innocents, violer des sépultures, évoquer des monstres ...
Jusqu'au réveil des Derynis, ces sorciers craints et haïs pour leurs pouvoirs magiques, pourchassés par l'Église, mais fidèles au roi et au royaume, et capables d'aller jusqu'à la mort pour défendre leurs idéaux.


Presque deux siècles plus tard (192 ans exactement), on retrouve la lignée des Haldane. Brion de Haldane se fait assassiner par Charissa appelée "Celle de l'Ombre", une puissante Derynie. Kelson va rappeler le général Morgan, le meilleur ami de son père, auprès de la cour. Il va se battre pour le conserver à ses cotés même contre sa mère Jehana, la reine. Kelson devint roi.

Kelson va se montrer courageux pour ses quatorze ans. Il va affronter avec courage le conseil de régence pour sauver la vie du général Alarik Morgan, Deryni. Et jusqu'à son couronnement, il va le soutenir et Morgan va l'aider à accéder aux pouvoirs derynis des Haldane. Kelson va aussi recevoir en héritage les pouvoirs derynis de sa mère.
Morgan va rester toujours au coté de Kelson, malgré toutes les persécutions qu'il subit. Après avoir eu une vision de Saint-Camber, il va développer ses pouvoirs. Il est aidé de Duncan, son cousin.
Les Derynis, maintenant, sont perçus comme des sorciers ; les méchants de l'histoire. Ils veulent anéantir les humains comme au temps de l'interrègne deryni, qui les ont pourchassés pendant plusieurs siècles. L'Église condamne les pratiques ésotériques donc les Derynis.
"Celle de l'ombre" : Charissa Marluk, comtesse de Tolam, tue Brion parce que celui-ci a tué son père. Elle complote afin de pouvoir récupérer le trône des Haldane.


Katherine Kurtz fait évoluer sa saga avec brio. On se croit dans un autre univers que le précédent mais tout aussi passionnant. Elle raconte les péripéties des Derynis avec simplicité sans alourdir le texte par des descriptions. 

Je vous conseille de lire l'appendice III de la trilogie des magiciens avant de commencer afin de bien comprendre la race Derynie.


Une petite précision, on ne peut plus acheter ce livre car il est épuisé. Il a été réédite dans une trilogie nommé "La trilogie des magiciens".



Tout commence lors d'une partie de chasse, quand Brion Haldane, le roi de Gwynedd, meurt d'une crise cardiaque, provoquée par une puissante magicienne Derynie. Kelson, encore adolescent, succède à son père. Alaric Morgan, l'un des rares Derynis de Gwynedd qui ose afficher ses origines et ses pouvoirs, sait comment transmettre à Kelson les pouvoirs magiques inhérents à la charge royale dans la dynastie des Haldane. Kelson en aura grand besoin : révoltes localisées, complots de certains nobles, emprise croissante de la hiérarchie religieuse ... Mais au Conseil de Régence, Jehana, la veuve de Brion veut faire condamner Morgan comme traître et hérétique, afin que son fils ne perde pas son âme en étant corrompu par la magie derynie ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte