Roi de mort de Katherine Kurtz


Depuis douze ans Camber est ... mort. En outre, il est inquiet.
Sous les traits d'Allister Cullen, évêque et conseiller du roi Cinhil, il n'a cessé de lutter pour instaurer une vraie paix entre les Derynis et les humains.
Mais le roi est mourant, une régence s'annonce et Camber sait que plusieurs des membres du Conseil portent en eux la haine. La noblesse prépare de longue date l'éviction de ceux qui ont le tort d'utiliser leur pouvoir pour déjouer les conspirations. Et, parmi les Derynis, on trouve des jeunes prêts à tout, mais incapables de comprendre que leurs provocations ne feront que servir leurs adversaires.
Allons, les temps sont venus, le roi se meurt, Camber et ses enfants tentent de sauver l'unité du royaume. Mais son jeune fils, montant sur le trône, est déjà encadré : il signe tout ce qu'on veut, bannit, condamne, sème la désolation et le carnage, vrai roi de paille et de mort ...

Les comtes humains complotent afin d'assurer la régence des jeunes princes sans que les Derynis s'en mêlent. Cinhil est très malade, même Rhys ne peut plus rien faire pour lui, ses poumons sont touchés. 
Cinhil a dépêché Rhys auprès du comte d'Ebor blessé lors d'un accident de cheval. En le soignant, Rhys va découvrir une nouvelle faculté à ses pouvoirs de guérison. Il fait appeler "Camber" Allister et Joram afin de savoir comment tirer parti de son nouveau don.


Le conseil Camberien essaie de garder son pouvoir auprès du nouveau gouvernement mais les nouveaux régents ont écartés les Derynis du pouvoir. Rhys prends de plus en plus d'importance dans le conseil quand il découvre qu'il peut bloquer / débloquer les pouvoirs des autres Derynis. Il va essayer de transmettre ce don aux autres guérisseurs.
Cinhil a été courageux jusqu'à la fin en transmettant ces pouvoirs deryni à ses enfants. Il meurt après avoir assurer le rituel de transmission de ces pouvoirs. Mais il sait qu'il a assuré le nécessaire afin qu'ils soient bien armés pour assurer leur règne. Finalement, il aura su assurer son rôle de roi.
Les enfants du roi Alroy, Javan et Rhys Michaël sont totalement sous la coupe des régents. Javan se détache déjà en montrant des capacités deryni avant son règne. Quand à Alroy, il est drogué en permanence par les régents qui le manipulent à leur guise. Il va lui même signer des accords qui entrainera la chute des Derynis.


Dans ce tome, les évènements s’accélèrent à la mort du roi Cinhil. La chasse aux Derynis intensifie l'histoire. Katherine Kurtz relance l'intérêt de la saga des Derynis en les martyrisant.


Une petite précision, on ne peut plus acheter ce livre car il est épuisé. Il a été réédite dans une trilogie nommé "La trilogie des rois".



Deux cents ans avant la naissance de Kelson Haldane, Gwynedd tremble sous la folie du roi Imre  Festyl, héritier d'une famille de Derynis qui a mis fin au règne des Haldane. Camber MacRorie, comte de Culdi, sait qu'il ne pourra servir Imre, comme il a servi ses prédécesseurs. Car il est deryni, un puissant, et sait que les abus du nouveau roi rendent sa race haïssable aux humains.
Mais la dynastie des Haldane n'est peut-être pas éteinte. S'il y a un héritier, il faut le retrouver, lui donner le pouvoir de reprendre le trône. Camber ne cessera de lutter pour instaurer une vraie paix entre les Derynis et les humains. Complots, intrigues, assassinats, le royaume de Gwynedd subira tous les outrages pendant des décennies jusqu'à ce que le trône soit de nouveau occupé par le digne descendant de Saint-Camber.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte