La mort n'est pas une terre étrangère de Stéphane Allix



Reporter de guerre pendant plus de quinze ans, Stéphane Allix a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort son frère en Afghanistan en avril 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience.
Dans ce livre qui nous entraîne aux quatre coins du monde à la rencontre de médecins, chercheurs, médiums, lamas tibétains ou de chamanes de la forêt amazonienne, il dresse le tableau des connaissances actuelles sur la mort pour aborder de façon originale et novatrice cette question éternelle : y a-t-il une vie après la vie ?


Le livre commence par un chapitre intitulé "La question". L'auteur explique qu'en avril 2001, son propre frère est mort sous ses yeux à l'âge de 30 ans. Alors il se pose une question "Que se passe-t-il après la mort ?". La mort a toujours été une curiosité pour lui. Après la mort de son frère, elle est devenue une fascination. Le chapitre deux raconte l'accident qui lui a couté la vie à son frère en Afghanistan : un banal accident de voiture.

L'auteur accompli un parcours initiatique sur lui-même en rencontrant des médiums et en testant des drogues avec les chamanes. Son parcours est émouvant car à travers sa quête, il recherche encore une trace de vie de son frère. Il en arrive à la conclusion que la mort n'est pas une terre étrangère. Il dit un moment : "La mort n'existe pas, seule la peur de la mort existe...".

Stéphane Allix est à la base un journaliste enquêtant sur des faits de guerre. À la suite de ces expériences, il va changer de route et fonde en 2007 l'Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires (INREES) afin d'enquêter sur tous ces phénomènes en s'entourant de professionnels de santé et de chercheurs.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte