Chasseurs de fantasmes (Anthologie des Editions Griffe d'Encre)



L'union entre l'Imaginaire et l'Érotisme serait-elle contre-nature ?
 
Pour répondre à cette question, onze auteurs ont volé l'arc d'Éros afin de traquer le sens même des sens, le sens même du sexe. Ces chasseurs d'un « mauvais genre » l'ont poursuivi sur les planètes lointaines où renaît l'humanité et l'amour avec elle, entre les lignes de codes de leurs maîtresses cybernétiques ou sous les plumes de leurs amants ailés, au fond du précipité de leurs philtres d'amour, au cœur des abîmes d'où sourdront l'acmé et la fin, sur les peaux dévoilées où sèche un filet de salive, dans les yeux captivés de leurs compagnons d'extase...

Voici un ouvrage qui nous fait jouir en le lisant mais aussi en imaginant les scènes érotiques qui le constituent. L'imaginaire : fantasy, fantastique, science-fiction et le sexe se marient bien à travers la plume de ces onze auteurs. C'est le meilleur livre que j'ai lu en érotisme.

J'ai adoré particulièrement Naufrage de Sable & Sinople. Le fait que les humains du futur s'accouple avec les descendants des générations passées. Une navette a échoué sur une planète et que ces occupants pensaient inhabitée malgré les vestiges d'une civilisation. Après les recherches d'une ethnologue ayant découvert les indigènes, ils vivent dans une bulle avec leur vaisseau.
Sable & Sinople, c'est Loïc Henry que j'ai retrouvé ici avec plaisir. Ces descriptions ont toujours cet envoutement magique.

Ensuite, il y a (R)EVE de Lucie Chenu. Dans cet nouvelle, l'art et la technologie s'allient. J'ai aimé l'idée que les nanorobots des sculptures fassent vivre les émotions de celle-ci. Ève teste une nouvelle génération de nanorobots et va vivre le plus fabuleux de ces fantasmes au risque de se détruire.

Pour finir, je vais vous parler de Vieillir d'amour d'Ayerdhal. Nous allons ici dans le domaine de la fantasy. Le personnage principal est télépathe et au moindre contact physique s'abreuve de tous vos pensées. Elle vit une relation avec une jeune femme, artiste ayant un fils. Celui-ci s'amourache de notre héroïne avec qui en grandissant il vivra une passion charnelle qui lui fera perdre quelques années.

Ce livre est donc un pari réussi pour les anthologistes de Griffe d'encre qui nous prouve que l'imaginaire peut s'allier avec le sexe. Cet ouvrage est à mettre entre toutes les mains averties même celles des jeunes adolescents.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte