Novae d'Élisabeth Ebory



Alwaïd, petite fille de bonne famille, désobéissante, crache du feu sur une plage et aperçoit au fond des flammes une vision fugace... Sous le regard implacable de sa mère, protégée comme un bibelot, Alwaïd grandira, s’échappant en rêve de sa prison bourgeoise.

Aphélie, étoile errante volée à la nuit, rencontre Vincent, le peintre. Séduit par le mystère de son silence, il l’invite à devenir son modèle. Elle posera pour lui, assaillie par ses souvenirs, tourmentée par les ténèbres qui la guettent.

Rien ne lie les deux jeunes femmes.

A priori.


Une petite fille arrive en avance pour aller voir un cirque. Plutôt que d'attendre le début du spectacle, en compagnie de sa mère, elle va trainer sur la plage et avoir droit à une avant-première du spectacle avec un cracheur de feu.
Une jeune fille évolue aussi sur cette plage, au même instant, en se demandant si elle ne dois pas se taire à jamais. Dans le village, elle loue une chambre avant de repartir se balader sur la plage.

Novae est l'histoire de deux jeunes dotées d'un destin extraordinaire. 
D'un coté, nous avons Alwaïd qui est toujours garder enfermée par sa mère. Elle s'évade à travers ses rêves. Sa mère la considère comme une sorcière.
De l'autre, Aphélie, jeune fille en fuite au physique et à la voie étrange. Elle a pour ami Vincent, un peintre réalisant son portrait.Sa voie a tendance à rendre fou les gens.
On comprends à la fin ce qui relie ces deux jeunes femmes et leur destinée.

La nouvelle d'Elisabeth Ebory est simple, envoutante et nous fait partie en quête de nous-même. Elle se dévore en clin d’œil.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte