Marches Nocturnes de Franck Ferric


Un clochard recueille une créature du Petit Peuple brûlée au fer de la société de consommation…
Un journaliste tente de pénétrer les arcanes d’une société secrète qui entend le rester…
Une jeune fille cherche à fuir avec son petit frère les murs d’une cité faite d’adultes et de guerre…
Un tueur à gages tombe sur une cible qui changera sa vie…


Dix-sept contes mêlant fantastique, fantasy et horreur, dix-sept textes de rupture et de transgression par Franck Ferric, auteur de nombreuses nouvelles et d’un roman, et dont les influences incluent tout autant HP. Lovecraft que Bukowski ou Léa Silhol.

Me revoilà, revenue en enfance avec ce livre me rappelant les soirées contes, le dimanche soir au coin du feu, où chaque ancien venait apporter sa contribution.

Tout commence par un soir où une personne s'ennuie devant sa télé après une dure journée au travail. Puis un vieillard frappe à sa porte, elle l'accueille chaleureusement et là il va l'entrainer dans un univers à travers ses contes.

Les contes sont plus ou moins macabres comme "la part des cendres". Celui-ci raconte la survie de deux jeunes enfants mêles à une guerre qu'ils n'ont guère choisi. Ou "Instraspection" comment une jeune fille cherche de quoi elle est composée en détruisant ses poupées. Et enfin "Maisons mortes" qui nous entraine dans une étrange ville en-dessous d'un cimetière.

Et puis il y a ceux plus classique comme "Fée d'Hiver" : un clochard recueille une fée et avec elle, il va essayer de sauver ses semblables. "Le Cœur de l'Augure" qui nous démontre que de vouloir faire le bien, on peut obtenir le mal.

Cet ouvrage est magnifique et devrait être lu à haute-voix, un soir d'Halloween. Franck Ferric nous transporte dans un autre univers à travers toutes ces nouvelles en quelques pages. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte