Contes myalgiques - Tome 1 : Les Terres qui rêvent de Nathalie Dau



Il était une fois… des récits fantastiques qui empruntaient au patrimoine folklorique mondial et à la mythologie incisive de leur conteuse. Comme ils aimaient les belles histoires, ils se marièrent et enfantèrent un beau recueil.

Laissez-les vous convier à un voyage entre ombre et lumière, où le merveilleux se mêle à l’affliction, où les épreuves forgent des âmes de miel comme de fiel.

Qu’ils soient issus de légendes indiennes, sibériennes, celtiques ou provençales, ces contes vous enchanteront et vous terrifieront, vous apaiseront et vous lancineront.

N’espérez pas sortir indemne d’une plongée dans l’imaginaire de Nathalie Dau : ses créatures féeriques ne vous veulent pas que du bien.
Ce qui m'as séduit en premier dans cet ouvrage est l'illustration de sa couverture qui me donne envie de rêver : de croire à nouveau aux fées, aux lutins et au monde de la féerie.

Nathalie Dau est une merveilleuse conteuse passant d'un continent à l'autre, d'un univers à un autre. La postface de Jean Millerman lui rends un bel hommage. Il explique que Nathalie souffre de fibromyalgie, une maladie orpheline. A travers son écriture, elle nous fait partager son besoin de s'évader en nous permettant de nous évader.

La femme, la sorcière et l'amour est un conte qui se situe en Inde. Quand l'époux meure, sa femme sera brulée vive en même temps que le corps de celui-ci. La femme du conte se sauvera du bucher afin d'être libérée de l'âme de son époux. Ce conte est un acte de rébellion dans une civilisation archaïque mais elle veut avoir la possibilité d'aimer à nouveau.

En troisième position, un magnifique conte celte Aenor. Une fée veille sur un cap de Bretagne. Un jour, elle visite la cour d'un roi dans le midi. Le roi s'éprend d'elle et quitte sa cour afin de se faire aimer d'elle. Il partira pour assurer sa cour. Ce conte contient une morale qui nous montre l'importance que le monde féerique peut avoir dans le monde réel.

On reste dans le monde féerique avec Le violon de la fée. Un luthier va connaître une fée qui va lui redonner de l'espoir et lui permettra d'en donner.

Lucine nous montre que le péché de luxure peut se retourner contre soi et avoir des conséquences inattendues. Elle est princesse mais elle va connaître l'obéissance du roi, son père, au delà de ce qu'elle imaginait.

Je vais terminer par Demain les trottoirs. Un enfant désire à tout prix s'échapper d'Aubervilliers. Il arrive à capturer une fée qui va réaliser ces rêves. La fin de ce conte finit sur une morale digne de Jean de la Fontaine.

Je viens de vous présenter les cinq nouvelles qui m'ont transporté le plus loin sur les onze composant ce recueil. Lisez ce merveilleux recueil pour rêver, vous évadez de ce quotidien parfois lourd à supporter.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sourde, muette, aveugle d'Helen Keller et L'histoire d'Helen Keller de Lorena A. Hickok

Concours pour les 1 an du blog

Aidez-nous à garder la librairie L'Antre-Monde ouverte